Raconte moi Noël…

 

Raconte moi Noël…

 

Quelles sont longues les nuits de décembre ! Pas étonnant que nous prenions un plaisir tout particulier à décorer notre intérieur et à fêter comme il se doit la semaine du solstice d’hiver (21 décembre) qui marque le début des jours qui rallongent.



Dis papa, …. ?



Dis Papa, pourquoi on décore le sapin (et non un bonzaï ou un baobab) ?


Hum hum, comment dire ? Le baobab aurait eu quelques difficultés à passer la porte…

Soyons sérieux ! Au 16ème siècle en Alsace, le sapin était considéré comme « l’arbre du Christ ». Il représentait l’arbre du paradis, c’est pourquoi on accrochait à ses branches… devinez quoi ? Eh bien oui, des pommes !

Il faut dire que les traditions font bien les choses et s’adaptent au climat : il n’y a que le sapin pour garder sa parure « même quand la bise est venue » !


Dis papa, depuis quand le Père Noël fait des tournées ?

Saint-Nicolas (mais si, vous savez bien, le bon monsieur qui a sauvé 3 enfants d’un boucher… mais si, il se promène accompagné du père fouettard !) était déjà vêtu d’une longue barbe et d’un grand manteau rouge, mais voyageait à dos d’âne  (peu pratique, vous en conviendrez, pour livrer des milliards de cadeaux en une nuit) !

C’est un pasteur américain (Clément Clarke Moore pour ne pas le citer) qui fit apparaître en 1821 le Père Noël dans un conte écrit pour ses enfants. Il remplaça alors la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, la crosse par un sucre d’orge et l’âne par 8 rennes fringants !

En 1931, la marque Coca-Cola donne une toute nouvelle allure au Père-Noël : il arbore désormais une stature humaine, un ventre rond, et un air jovial.


Dis Papa, il habite où le Père Noël ?

Selon les Norvégiens, il habite à Droeback. Pour les Suédois, c’est à Gesunda. Pour les Danois au Groenland ! Quant aux Américains, ils sont persuadés qu’il habite au Pôle Nord !!!

En 1927, pour mettre fin aux querelles, les Finlandais remarquent que le Père Noël se trouve dans l’incapacité de nourrir ses rennes au Pôle Nord (ce qui est quand même embêtant). Sa nouvelle résidence est alors fixée en Laponie, près de la ville de Rovaniemi. En 1953, le Père Noël fait construire sa résidence d’été à Val-David au Québec. Le Père Noël y déménage l’année même (en hélicoptère !) et y revient chaque année. L’été est studieux puisqu’il y accueille de nombreux visiteurs.

Jusqu’en 1939, le père Noël ne possède que 8 rennes : Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Éclair et Tonnerre. Le 9ème, Rodolphe, apparait dans un conte où le Père Noël doit faire face à des conditions météorologiques si désastreuses qu’il est en retard dans sa livraison de cadeaux ! Mais rassurez-vous, c’est sans compter sur le nez lumineux de notre nouveau venu…


Le saviez-vous ?


Les 12 jours entre Noël et l’épiphanie annonce la météo des 12 mois de la nouvelle année !


Chaque région de France lui avait donné un nom différent :
Le Père Noël était ainsi appelé « Chalande » en Savoie,
« Père janvier » en Bourgogne et dans le Nivernais,
« Olentzaro » dans le pays basque et
« Barbassionné » en Normandie.

Consulter la garde robe du Père Noël