Galette des Rois

Tout les ans à l’épiphanie, la coutume est de tirer les rois. Mais d’où nous vient cette tradition ?

Voici plus d’explications :

« La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’Épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts

Origine : Lors des Saturnales (fêtes romaines sur la fin du mois de décembre et au commencement de janvier), les Romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ». Les Saturnales étaient en effet une fête d’inversion des rôles afin de déjouer les jours néfastes de Saturne, divinité chtonienne. Au cours du banquet au sein de chaque grande familia, les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme « bulletin de vote » pour élire le « Saturnalicius princeps » (Maître des Saturnales ou Roi du désordre). Cela permettait de resserrer les affections domestiques et donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée (comme donner des ordres à son maître). Celui qui a la fève est réputé Roi de la Compagnie, et tous la monde s’amuse, boit manger et danse.

C’est cet usage qui est passé jusqu’à nous. On en retrouve la trace non seulement dans le rituel de la galette des Rois, mais aussi dans la fête des Fous médiévale et des « rois et reines » des carnavals actuels.

Et vous dans quelles assiettes mangerez vous la galette ?

Nous vous proposons une sélection d’assiettes originales et pratiques : Sélection de vaisselle tendance jetable.